Tokyo anyway

Tokyo

Un film de Camille Meynard.

Avec Violette Pallaro, Benjamin Ramon, Emilie Maréchal, AntojO, Sophie Maillard.

Faustine, Armel, Camille et Félix sont quatre trentenaires qui vivent à Bruxelles. Amis depuis des années, ils sont beaux, ils ont une situation, ils sont vivants. Mais à trente ans, même le plus petit des grains de sable peut enrayer la machine. Le même jour Faustine est remise en cause dans son travail, Camille tombe enceinte, Armel perd son père et Félix est appelé à travailler à Tokyo. Quand les ruines menacent, les rêves peuvent s’écrouler.

Tokyo Anyway est le premier long-métrage de Camille Meynard, né en 1985 à Paris et formé en réalisation à l’INSAS Bruxelles. C’est aussi le premier long produit par la société belge Stenola. Ce film générationnel s’appuie de jeunes comédiens talentueux, une caméra solide et beaucoup d’énergie. Conçu à partir d’un travail collectif d’improvisation, avec un budget réduit, recherchant des formes nouvelles sans se soucier d’épouser une narration et une grammaire classiques, il est aussi une expérience intéressante. En plus du résultat final, c’est tout ce processus que le festival souhaite présenter aux étudiants grâce à une rencontre avec des membres de l’équipe du film.

Vendredi 17 octobre, à 9h15.

Durée de la séance : 70′ de film + 25′ de rencontre.

Pour les 5e et 6e secondaires et les élèves de l’enseignement supérieur.

Inscriptions indispensables via le Centre culturel de Huy.

Une réponse à “Tokyo anyway

  1. Pingback: Pour les écoles | Festival Les Enfants terribles·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s